Réglementation des jeux d’argent en Algérie

Accueil » Blog » Réglementation des jeux d’argent en Algérie

Règlement sur les jeux de hasardL’Algérie, officiellement connue sous le nom de République algérienne démocratique et populaire, est un pays d’Afrique du Nord et est le plus grand par sa superficie totale sur le continent et parmi les autres pays arabes. Beaucoup considèrent l’Algérie comme la porte d’entrée entre l’Europe et l’Afrique, le pays étant également membre de la Ligue arabe (Ligue des États arabes).

En ce qui concerne le statut juridique des jeux de hasard en Algérie, comme on pourrait le supposer, ce type d’activité est strictement interdit par la loi. Ce n’est pas surprenant, étant donné qu’environ 99% de la population algérienne est musulmane. Comme le système juridique du pays est largement basé sur la charia, toute forme de jeu est strictement interdite.

Malgré l’interdiction stricte des jeux d’argent dans le pays, quelques activités pouvant être considérées comme des formes de jeux d’argent ont été légalisées en Algérie. Cependant, comme tous encourent une énorme taxe de 40%, ils peuvent être considérés comme une forme de charité plutôt que comme un jeu de hasard. De plus, les activités de paris légaux jouent un rôle énorme dans le financement des services publics et des causes caritatives.

Histoire du jeu en Algérie

Exigences de licence Si aujourd’hui le jeu est strictement interdit en Algérie, cela ne veut pas dire que ce type d’activité n’a pas existé tout au long de l’histoire du pays. En 1909, alors que l’Algérie était encore une colonie française, des hippodromes ont été introduits sur le territoire du pays africain. Malheureusement, en 1977, il a été interdit de parier sur des courses organisées à l’étranger. Cela a gravement affecté le secteur des paris hippiques en Algérie.

En 1962, le handball a acquis une énorme popularité parmi les Algériens grâce à l’introduction du Championnat d’Algérie de handball. C’est aussi l’un des sports sur lesquels les particuliers résidant en Algérie peuvent parier via Paris sportifs algériens (PSA).

L’un des moments clés du cadre juridique algérien a été l’adoption du Code de la famille algérien. Il a établi la charia comme principale ligne directrice du système de réglementation du pays. Basé sur les enseignements du Coran qui considère le jeu comme un péché, le Code de la famille algérien interdit le jeu sur le territoire algérien.

Un arrêté ministériel n° 98-257 a été adopté en 1998, obligeant les fournisseurs d’accès à Internet à restreindre l’accès à tout contenu sur le Web pouvant être considéré comme offensant ou immoral. Les sites Web qui proposent des produits liés aux jeux d’argent entreraient également dans la catégorie des contenus bloqués.

La loterie algérienne a été introduite pour la première fois grâce à un décret en 1937. Suite aux modifications du cadre législatif du pays, cette forme de divertissement a été réintroduite en 2006. Avec les modifications de la réglementation de la loterie, une taxe de 40% sur les gains a également été introduiteces fonds étant utilisés pour financer des causes sociales.

Pour renforcer davantage les restrictions sur les contenus inappropriés trouvés en ligne, en 2010, la censure d’Internet a été introduite après plusieurs mouvements politiques des partis d’opposition. En vertu de ces amendements à la loi, le pays peut bloquer tout site Web considéré comme une menace à la décence et à la moralité publiques. Même si le décret obligeant les fournisseurs d’accès à Internet à bloquer des sites Web spécifiques a été abrogé en 2012, la censure en ligne a prévalu.

Réglementation des jeux de hasard en Algérie

1Le code de la famille algérien

Comme dans de nombreux autres pays islamiques, l’industrie du jeu en Algérie est régie par la charia. Le principal texte législatif largement basé sur les enseignements du Coran est le Code de la famille algérien qui a été promulgué en 1984. En vertu de l’article 222 du même texte législatif, tous les jeux de hasard sont illégaux en Algérie.

Lire aussi  Examen de la machine à sous Dragon Bond

Vous ne trouverez aucune autorité locale réglementant les jeux de hasard en Algérie ou autorisant l’une des activités de paris légales. Le cadre juridique actuel de l’Algérie est principalement composé de lois et de codes inclus dans le code pénal mis en œuvre par les forces de l’ordre du pays africain.

2Titre Ⅵ Articles 165-169 du Code pénal

Alors que les jeux d’argent, ainsi que la plupart des autres choses en Algérie, sont réglementés par le Code de la famille algérien, les jeux d’argent sont également mentionnés dans le Code pénal du pays. Dans la partie Ⅵ, articles 165 à 169, on peut trouver des définitions des activités illégales ainsi que les peines auxquelles s’exposent ceux qui enfreignent la loi.

Les articles de cette partie du code pénal d’Alegria ne concernent que ceux qui fournissent du contenu de jeu en ligne ou exploitent des magasins de paris terrestres.. Pendant ce temps, le code pénal ne mentionne rien sur les personnes qui participent à des activités de jeu. Selon lesdits articles du code pénal, des sanctions s’appliqueront à tout individu qui mène ou participe à l’exploitation d’activités de jeux illégaux. Ceux qui enfreignent la loi s’exposent à une peine de prison de 3 à 12 mois et à une amende pouvant aller de 500 DZD à 20 000 DZD.

Loteries et paris basés sur les compétences en Algérie

Jeux d'argent Comme mentionné précédemment, il n’y a que quelques formes de paris qui ont été légalisées en Algérie, toutes entraînant une énorme taxe qui est utilisée pour financer diverses causes caritatives. La loterie a été l’une des premières activités légalisées dans ce pays africain avant même la promulgation du Code de la famille algérien. En 2006, la loterie a été réintroduite et le taux d’imposition extrêmement élevé de 40 % a été appliqué aux gains gagnés via les jeux de loterie.

Ce secteur est géré par le Pari Sportif Algérien (PSA), l’organisation proposant des cartes à gratter et deux variantes des jeux de loterie traditionnels. Le premier type de loterie à tirage est connu sous le nom de Loto Erriadhi. Le but des joueurs est de deviner correctement six numéros qui sont tirés dans un jeu avec un total de 49 boules. L’autre jeu de loterie auquel les Algériens peuvent jouer est connu sous le nom de Loto Mohtaref, qui accordera une victoire à ceux qui correspondent à sept numéros sur un total de 35 boules numérotées.

Grâce aux magasins de loterie gérés par le PSA, les Algériens sont également autorisés à parier sur un nombre limité de sports. Les marchés de paris exotiques ne font pas partie des options que les parieurs peuvent utiliser, mais ils pourront faire des paris de base sur quelques sports. L’argent collecté via les paris sportifs légaux est utilisé pour soutenir les athlètes algériens.

Les sports sur lesquels les Algériens peuvent parier sont le football, le handball et le volley-ball.. Ce sont des sports extrêmement populaires dans le pays, l’Algérie comptant de grands athlètes dans les trois sports. Comme dans de nombreuses autres régions du monde, le football est le sport le plus populaire en Algérie. L’équipe nationale de football du pays a réussi à se qualifier quatre fois pour les tournois de la FIFA, la dernière en 2014.

L’une des raisons pour lesquelles le handball est devenu l’un des sports préférés des Algériens est le championnat d’Algérie de handball. Il a été créé en 1962, peu de temps après l’indépendance du pays, et fonctionne toujours chaque année.

Quant au volley-ball, c’est aussi un sport majeur en Algérie, avec la La Ligue algérienne de volley-ball masculin et le Volley-ball féminin algérien couronnent chaque saison un champion national. Les deux ligues de volley-ball se classent parmi les meilleures d’Afrique, les équipes affichant également de grandes performances dans diverses compétitions internationales.

Lire aussi  Application de casino Pokie Place

Les paris hippiques sont également légaux en Algérie, mais la condition à respecter est que les parieurs soient présents à l’hippodrome et y placent leurs paris. Il y a un total de neuf pistes de course situées en Algérie. L’organisme qui propose les paris hippiques est la Société des Courses Hippiques et du Pari Mutuel.

Jeux d’argent en ligne en Algérie

Jeux d'argent Comme il a déjà été établi, selon la charia, toutes les formes de jeu sont interdites et l’Algérie, en tant que pays musulman, respecte la loi et a jugé les activités de jeu illégales. Les restrictions dans le pays africain s’appliquent à la fois aux jeux d’argent terrestres et en ligne. Les seules exceptions sont les quelques formulaires de paris basés sur les compétences mentionnés ci-dessus.

Bien que les opérateurs n’aient pas la possibilité de demander des licences pour lancer des jeux de hasard en Algérie, il existe encore des lacunes juridiques qui sont utilisées par certaines personnes pour jouer en ligne. Les sites Web offshore sont souvent un moyen pour certaines personnes de jouer en ligne, les joueurs utilisant généralement des VPN pour accéder à des sites de jeux étrangers. Bien que cela soit toujours considéré comme illégal, il n’y a toujours pas de cas d’Algériens poursuivis pour avoir joué sur des sites étrangers utilisant des VPN pour éviter la censure sur Internet qui a été mise en place dans le pays.

Licences de jeu et taxes

ImpôtsMême si le gouvernement algérien a autorisé quelques organisations à proposer des activités de paris basées sur les compétences, aucune autorité n’est responsable de l’octroi de licences ou de la supervision des paris menés par lesdits opérateurs. Comme il n’y a pas d’organismes d’octroi de licences, il n’y a aucun moyen pour d’autres sociétés d’obtenir un permis pour offrir des jeux de paris basés sur les compétences.

Les quelques options de paris qui ont été légalisées en Algérie sont toutes utilisées pour financer des causes caritatives. Un taux d’imposition de 40 % est appliqué sur tous les gains accumulés grâce aux paris. Même ceux qui parient sur un site Web algérien offshore devront garder à l’esprit les exigences fiscales. En règle générale, dans de tels cas, aucune taxe n’est appliquée sur les gains, mais si le gouvernement décidait un jour d’enquêter sur son expérience de pari en ligne, il pourrait être accusé d’évasion fiscale.

Réflexions finales

Conclusion Pour le dire simplement, le jeu est et restera très probablement une activité illégale en Algérie car la législation du pays est basée en grande partie sur la charia. Les jeux de hasard sont durement critiqués dans le Coran, ils ne peuvent être légalisés dans le pays africain. Cela dit, il n’y a que quelques formes de paris basés sur les compétences qui ont été légalisées en Algérie.

Bien que les jeux de loterie, les paris hippiques et les paris de base sur quelques sports aient été légalisés en Algérie, les gains perçus sur ces types de paris sont soumis à une taxe de 40 %. L’argent collecté grâce à ces taxes est généralement utilisé pour financer des causes caritatives ou soutenir des athlètes algériens.

Bien qu’il n’y ait aucun signe d’introduction de réglementations plus laxistes, il y a des spéculations selon lesquelles le gouvernement algérien modifierait ses lois pour combler certaines lacunes juridiques. Cela pourrait signifier que ceux qui recourent aux VPN pour jouer en ligne sur des sites Web offshore peuvent avoir du mal à continuer à le faire. Cela dit, actuellement, il n’y a pas de changement dans les principales lois réglementant les jeux de hasard dans le pays.

Recevoir des bonus exclusifs 🎁

Inscris toi à notre VIP pour recevoir les meilleurs offres uniquement disponible sur Fier Panda !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Meilleurs casinos
4,3 rating
500€ +5x10 Free spins
casinozer.com
5,0 rating
+150% jusqu'à 500€
cresuscasino.com
4,3 rating
+100% jusqu'à 200€
lucky8.com
4,3 rating
+100% jusqu'à 1000€
Stake.bet
4,0 rating
+100% jusqu'à 200€
casinoextra2.com
Recevoir des bonus exclusifs 🎁

Inscris toi à notre VIP pour recevoir les meilleurs offres uniquement disponible sur Fier Panda !