Quand Fier Panda reçoit 4 menaces de plaintes d'un hippie agressif

Quand Fier Panda reçoit 4 menaces de plaintes d'un hippie agressif


Tout débute par une plaisanterie de notre part : la mise en ligne d'un faux tuto beauté intitulé "comment se faire un look Nuit debout avec un œuf, de la moutarde à l'ancienne et des restes de carbonara". Pour illustrer ce papier, nous insérons une photo des membres d'une association d'étudiants ayant pour but de faire découvrir l'art du jonglage. Cette photo, bien que collant parfaitement avec le texte, nous n'en avons ni les droits d'auteurs, ni les droits intellectuels. La mettre en ligne est donc une erreur de notre part, d'autant plus sans en avertir (ni créditer) le photographe et les personnes photographiées.

C'est bien beau de donner des leçons de bonne pratique des Internets si derrière nous agissons de la sorte. 

Nous sommes alors contacté sur notre page Facebook par une des personnes photographiées, nous demandant d'enlever le cliché. Elle est dans son droit. Nous supprimons la photo de l'article. Seulement le ton employé et l'attitude de cette personne sont si agressifs que nous en profitons pour nous amuser un peu.

Voici le résumé de nos échanges :

 

 

 

 


Pour rappel, Maxime Barbier est le CEO de MinuteBuzz. Nous entretenons avec lui des rapports cordiaux.

 

 

Après notre message, le petit chevreuil jongleur ne nous répond plus. Peut-être est-il en train de s'entraîner à lancer des flammes contre les oppresseurs cisgenres que nous sommes. Peut-être se satisfait-il de la suppression sur l'article de la photo. Nous devions en avoir le coeur net.
 

 


 

 

 

Effectivement la photo apparaît encore sur notre page Facebook ainsi que sur notre compte Twitter. Avant de l'enlever sur nos réseaux sociaux, quoi de mieux que de lui donner le numéro de téléphone de Minute Buzz.

 

 

16h arrive. Notre héros appelle apparemment les bureaux de Minute Buzz et demande à discuter avec Maxime Barbier. Il découvre alors la supercherie et nous écrit en suivant.


 


En attendant que Jah-man-can libère Babylone en appelant les hendecks, nous préparons notre défense avec Maître Collard. Satta Massa Gana Zion mes frères !

Tuto beauté-cuisine : comment se faire un look Nuit debout avec un œuf, de la moutarde à l'ancienne et des restes de carbonara

Tuto beauté-cuisine : comment se faire un look Nuit debout avec un œuf, de la moutarde à l'ancienne et des restes de carbonara


Wesh wesh les amis !  Dites-moi, le gouvernement Macron vient d'être nommé, je brûle d’envie de proposer un look Nuit debout pour demander la démission des ministres ! Je souhaite mettre l’accent sur les yeux à l’aide de coquille d'œuf que vous devez appliquer quinze minutes sur chaque paupière. Il est très important d'avoir l'air fatigué mais concerné. Étalez ensuite de la moutarde à l'ancienne sur vos lèvres préalablement hydratées (n’hésitez pas à effectuer un gommage huile d’olive, miel, sucre pour enlever les peaux mortes en amont, si nécessaire). Enfin, trempez vos cheveux dans des restes d'une carbonara végétarienne. L'effet sale-décoiffé se marie très bien au sarouel !

Je conseille l'achat de produits bio-responsables sans gluten et non testés sur des animaux.

Ce look 100% "fait maison" est LA tendance du moment chez les insoumis puisque, selon une étude, les jeunes de moins de 30 ans ayant voté Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle sont plus de 73% à se considérer comme des adeptes du "do it yourself". Ce passe-temps s'avère assez contagieux car étant non seulement économique, il est également un réel remède anti-déprime, bien plus efficace que la pratique des bolas lumineuses.

Allez, on se retrouve vite place de la République pour de nouvelles idées de tambouille beauté !

 

Cet "article" est une parodie (comme nos vies), il n'est donc pas à prendre au sérieux. 

En Marche ! ouvrira la Gay Pride 2017 avec son char aux couleurs du MEDEF

En Marche ! ouvrira la Gay Pride 2017 avec son char aux couleurs du MEDEF


La marche de la fierté gay de Paris, l’événement gay numéro un en France réunissant plus de 50 000 personnes, sera renommée pour son édition 2017 "En marche ! pour la fierté gay". L'évènement, qui se déroulera le 2 juillet prochain dès 14 h au métro du Luxembourg, débutera par un défilé de chars aux couleurs du MEDEF et à l'effigie d'Emmanuel Macron. Interrogé par ce choix surprenant, le nouveau Président de la France a déclaré :

 

"C'est une décision symbolique. Après avoir enculé des millions de Français sous le gouvernement Hollande puis en les contraignant à voter pour moi pour contrer l'horreur du Front National, je me devais de leur rendre hommage."

 
Cet "article" est une parodie (comme nos vies), il n'est donc pas à prendre au sérieux. Merci Alexandre !

Rédacteur pour Konbini, il ne comprend pas pourquoi il n'a pas sa carte de presse malgré ses 150 GIFS postés sur Twitter

Rédacteur pour Konbini, il ne comprend pas pourquoi il n'a pas sa carte de presse malgré ses 150 GIFS postés sur Twitter


Chaque année depuis la création du site en 2008, des journalistes de Konbini viennent à la rencontre d'écoliers, de collégiens et de lycéens afin de parler de leur expérience en tant que professionnels de l'information. Jean-Christophe, journaliste à Konbini, a ainsi pu discuter avec les CM1 de l'école Darsonval (Paris, 16e).

 

« Pouvez-vous nous montrer votre carte de presse ? » demande un des écoliers.

 

« Voilà trois années que j'écris sur Konbini et je ne l'ai toujours pas. C'est incompréhensible ! La première année je pensais qu'il fallait que je fasse mes preuves alors j'ai redoublé d'effort. J'ai produit plus de trente articles sur des vidéos YouTube drôles, j'ai écrit des dizaines de critiques sur des films dont je n'avais vu que la bande-annonce mais rien ne s'est passé.

J'ai ensuite compris que je devais passer à l'étape supérieure : je me suis inscrit sur Twitter, depuis j'ai posté plus de 150 GIFS sur des faits d'actualité et je n'ai toujours pas ma carte de presse, alors que mon compte est certifié et que j'ai été retweeté par un mec de Society. Vous savez, le journalisme est un drôle de métier les enfants... »

 
Cet "article" est une parodie (comme nos vies), il n'est donc pas à prendre au sérieux. Merci Clément !

"Si je lance assez de cadavres de bières, le capitalisme finira par s'effondrer ! " rencontre avec une antifa


Paris, place de la République – suite à la manifestation anti Front National survenue en début d'après-midi nous rencontrons Axelle ou ACABelle comme elle aime se faire appeler, bonnet calé sur le crâne, blouson siglé du logo Antifa. Elle nous raconte son enfance à Tourcoing, ses bastons contre les skinheads d’extrême droite et ses nuits blanches à tenter de se reconnecter à Facebook alors que son compte a été bloqué "à cause des fachos". Très vite, nous rentrons dans le vif du sujet.

 

Axelle, peux-tu nous expliquer comment tu souhaites casser le système et mettre fin au racisme ?

 

"C'est une lutte au quotidien. Aux concerts déjà, si je croise un ne-ski : je l'arrache. Dans la rue ensuite, si je lance assez de cadavres de bières sur les flics, le capitalisme finira par s'effondrer ! C'est statistique !"

 

Transis par cette révélation, nous laissons Axelle agir pour le bien de nos libertés. Encagoulée, elle peint une énorme fresque sur le monument à la République : "Nik le capital vive le molotov".
 

Cet "article" est une parodie (comme nos vies), il n'est donc pas à prendre au sérieux. Merci François !

Un hippie fait le tour du monde pour apprendre à se connaître, il découvre qu'il n'est qu'une grosse merde

Un hippie fait le tour du monde pour apprendre à se connaître, il découvre qu'il n'est qu'une grosse merde


Avec les sous de son père, Clément, un étudiant en art du spectacle de 23 ans, a traversé le monde pendant six mois afin de découvrir son véritable moi intérieur. Il a été retrouvé en pleurs sur une plage de Bali après s'être rendu compte qu'il n'était au final qu'un immense trou du cul cachant sa médiocrité intellectuelle dans un sarouel bien trop grand, le tout en profitant de la situation financière de ses proches pour ne jamais travailler.

Cette clairvoyance lui est survenue en observant ses copains d'aventure, des maigrichons à poncho et cheveux sales reprenant Tryo à la guitare sèche en pleine rue afin de financer leur prochain billet d'avion.

Interrogé par un journaliste, Clément a affirmé :

 

"J'en ai marre de prétendre que seule une révolution culturelle peut mettre fin à la dictature de mon pays alors que je passe le plus clair de ma vie à dormir et manger des Doritos. Il est grand temps que je fasse quelque chose de mes journées, à commencer par aller chez le coiffeur."

 

Traduit de big-karma.com - cet "article" est une parodie (comme nos vies), il n'est donc pas à prendre au sérieux.