Guide d'introduction à Warhammer 40 000 pour les bonshommes déniaisés

Guide d'introduction à Warhammer 40 000 pour les bonshommes déniaisés
AUTEUR

Boukou

PUBLIÉ

Le

Certains d'entre vous ont eu la chance - dans une période pédéraste de leur existence - d'assembler, peindre, collectionner voire jouer avec ces figurines guerrières produites par Games Workshop. Mais combien se sont réellement penchés sur l'univers de W40k ? Réponse : personne. Car tout le monde s'en branle. Sauf moi hein. Du coup je vous en parle.

Premier point à maîtriser afin de représenter dans le W40k jeu : connaître la différence fondamentale entre Warhammer et Warhammer 40k. Le premier est un univers d'heroic fantasy peuplé de nains, le second tape dans le dark-gothic-space-science-fiction-badass pour les vrais puceaux. Dans Warhammer 40 000 on détruit des planètes, massacre des milliards d'innocents avec des guerriers génétiquement modifiés et des 'xenos' (ne dites pas 'aliens' afin d'éviter de passer pour un gland) sanguinaires à la recherche de planètes vierges à déflorer sans vergogne.

"Les orks sont toujours aussi cons"

Autre truc à savoir : Warhammer 40k n'est pas la suite chronologique de Warhammer. Ce sont deux univers distincts même si beaucoup de "races" sont présentes dans les deux. Les elfes deviennent des eldars, les humains restent des humains et les orks sont toujours aussi cons.

Dernière petite chose, certainement la plus importante en fait : pourquoi 40 000 ? Tout simplement parce que l'histoire se déroule 40 000 ans après la naissance de Jésus Christ. Viens voir dans le tur-fu.

Maintenant que vous disposez des bases, laissez-moi vous planter le décor du truc. Après avoir dominé presque toute la Galaxie, la civilisation humaine s'effondre sur elle-même vers l'an 25 000. La faute à ces saloperies de tempêtes Warp qui empêchent les voyages intersidéraux. Les humains se dispersent alors à travers l'Univers pendant 5 000 ans. On appelle cette période  "La Grande Nuit ". Un merdier façon "fondation" d'Asimov où toute l'humanité régresse à l'ère féodal. Les tempêtes cessent finalement en l'an 30 000 et l'Empereur – sorte de Dieu de l'humanité qui bolosse tout le monde avec son immortalité - conquiert Terra en ralliant presque toutes les factions. C'est "L'ère des Luttes". Il réussit ce tour de force en créant des soldats génétiquement modifiés nommés Space Marines. Ces derniers sont le summum du combattant galactique, les Michael Jordan du war game. En moyenne un Space Marine mesure 2m20 pour 200kg et dispose d'une armure énergétique. Des gaillards surpuissants inspirés des "Invincible Sardaukar", les troupes d'élite de l'Empereur dans Dune de Frank Herbert. C'est LE combattant phare de la licence Warhammer 40k. Il pèse. Le seul hétéro dans ce métier.

L'Empereur en profite pour balancer la Kalash et les millions cash. Il décide de reconquérir la Galaxie et de réunifier tous les hommes isolés pendant "La Grande Nuit". Il se lance dans... "La Grande Croisade" ! BOOM. Le gars sort les couilles. Seulement il ne peut pas commander seul son armée. Les Spaces Marines se retrouvent donc divisés en légions d'environ 10 000 à 250 000 brutes. Dans son infinie sagesse il crée également des clones de lui-même, ses fils, que l'on appelle les Primarques. Surplus, que des gros culs.

"Un Primarque c'est quoi ? Un embryon génétiquement parfait"

C'est là que j'ai besoin de toute votre attention. Pause nichon. On reprend. Un Primarque c'est quoi ? Un embryon génétiquement parfait. Parfait car c'est l'Empereur en personne qui l'a conçu pendant l'Ere des Luttes à partir de son ADN et au sein d'un laboratoire situé dans l'Himalaya (son tierquar est la région Népal/Tibet/Bhoutan, me demandez pas pourquoi) avec ses couillasses scientifiques.

Mais les Dieux du Chaos interviennent et font ce qu'ils maîtrisent le mieux : foutre la merde. Les voilà à kidnapper et éparpiller dans la galaxie les Primarques avant même leurs naissances. Très peu d'humains connaissent ces dieux, certaines cultures de planètes isolées les prient sans vraiment savoir qui ils sont. Ils accordent leurs "faveurs" aux plus méritants. L'Empereur est évidemment au courant puisqu'il combat ces dieux via sa psyché. Un vrai bordel frère ! Sur les vingt Primarques créés seuls dix-huit sont recensés. Deux ayant été effacés des données impériales, ils sont le grand mystère dans la communauté des fans de W40k (ça et le clitoris). Mais l'Empereur ne lâche rine. Durant la Grande Croisade, il retrouve ses fils et leur attribue à chacun une légion pré-déterminée (légion et Primarque partagent un patrimoine génétique similaire). Horus, le fils préféré de l'Empereur, devient Maître de Guerre lorsque le padre se retire de la Grande Croisade pour aller bosser sur ses projets secrets. Ce qui va bien sûr faire jalouser certains de ses frères, des babtous fragiles.

Vous suivez toujours ? Besoin d'un snack ou d'un GIF peut-être ?

Parce qu'après c'est le bordel. La souillure du chaos s'insinue dans les rangs et va atteindre Horus en personne. Il se verra accorder des pouvoirs extraordinaires comme d'autres Primarques également corrompus. Tout ce beau monde décide d'aller renverser l'Empereur. Ils vont bien niquer sa grand-mère et l're-tabasser en affrontant des légions loyalistes. S'en suit alors une formidable guerre civile. C'est ce que l'on appelle "L'Hérésie d'Horus" soit l'événement fondateur de Warhammer 40k.

"L'Empereur reste dans l'game à jamais, à la Sabatier"

Les troupes rebelles arrivent jusqu'à Terra. Grosse bataille épique. Mais elles sont repoussées in extremis, l'Empereur se téléporte sur le vaisseau amiral d'Horus et le tue non sans difficulté. L'Empereur reste dans l'game à jamais, à la Sabatier. Les restes des légions rebelles fuient dans le domaine des Dieux du Chaos. Nous ne sommes qu'au 31ème millénaire soit la genèse de W40k. Le jeu tel que nous le connaissons se déroule au 41ème millénaire. Dix milles ans de bagarre. Les négros sont kalashés.

Pour en savoir plus : 

- La Black Library est la maison d'édition officielle des jeux. Vous y retrouverez notamment la collection "Horus Heresy" qui retrace en romans le revirement de la Grande Croisade.
- Sur wikipédia, je vous conseille Lexicanum qui existe en version française mais aussi la liste des Factions (Orks, Nécrons, Eldars ...).

Du même auteur