Désolé les rageux mais Metallica est le plus grand groupe de metal de tous les temps

Désolé les rageux mais Metallica est le plus grand groupe de metal de tous les temps
AUTEUR

senzo-tanaka

PUBLIÉ

Le

Le plus grand groupe de Metal de tous les temps (rien que là, j’entends la rage bouillir) sort son nouvel album, le dixième en plus de trente ans de carrière. Les trve metal warriors des Internets n’attendaient que cela pour cracher leur fiel sur ce groupe de vendus. Les mecs, calmez-vous, Metallica, eux, ils n’en n’ont rien à cirer mes bons amis. Rien du tout. Ils sont millionnaires, ils s’amusent à jouer du rock’n’roll et à vendre des millions de disques. Pourquoi perdre son temps à vomir sur eux ? Ils passent leur soirées à jouer dans les stades du monde entier des sets de deux heures trente alors qu’ils pourraient, comme tant d’autres milliardaires idolâtrés, passer leurs vies à se branler la barbe sur Instagram entourés de jeunes filles à la dignité défaillante ou, pire, donner des parodies de concert de dix-sept minutes. Moi je dis, cela se respecte. L’on pourra me rétorquer à l’infini que le groupe de techno pagan thrash luciférien Satanic Worshippers a retourné la salle des fête de Quetigny, je préfère m’en tirer la nouille jusqu'à épuisement.

Metallica sort son nouvel album et s’en moque de la rage. Metallica fait sa promo au Grand Journal, donne un petit concert privé pour les fans présents et nique les détesteurs avec le sourire. Cela en fait-il des vendus ? Non, juste des mecs gérant tranquillement leur biz. C’est Metallica les gars, vous vous attendiez à quoi ? Qu’ils accordent une interview exclusive au webzine Underground Metal 666 ou au podcast Metal Power Of Death, le jeudi soir à 01h45 sur Radio Haute Saône au nom de l’intégrité musicale ? Bah non. Ils ont autre chose à fiche. Comme faire des blagounettes chez Victor Robert, tentant vainement de nous faire croire qu’il est fan du groupe, ou chez Andre Manoukian, rappelant douze fois en trente minutes d’émission, hors pub, qu’il est pianiste de jazz. Au-delà de ces pitreries, je note des centaines de personnes heureuses dans le public ainsi que des milliers devant la télé parce que Metallica joue live sur une télévision française. C’est con qu’ils ne soient pas allés chez Hanouna, rien que pour imaginer la fatwa métallique lancée à leur encontre par les vrais.

Ceux qui vont chier sur Metallica sont les mêmes qui chieront sur Star Wars ou Harry Potter. Metallica a dépassé le cadre de la musique, Metallica est entré dans la culture populaire, comme Star Wars et Harry Potter. Quatre mecs qui ont emmené le metal là où personne ne l’attendait, un mec qui a réalisé un space opera auquel absolument personne ne croyait, une meuf au chômage qui a écrit une histoire à succès pour gamins toute seule chez elle. Voilà. Tout comme Star Wars n’appartient plus au cinéma, Metallica n’appartient plus au metal, il appartient à tout le monde. Cela ne rend pas pour autant le groupe infréquentable. Au contraire, Metallica va créer de nouveaux fans et alimenter l’autoproclamée « grande famille du metal » en sang neuf qui pourra se pignoler sur l’immortalité du genre et sa « You Will Never Be One Of Us » attitude. Puis, soyons sérieux, 90% des rageux du groupe ont découvert le metal grâce au Black Album.

On peut hurler et vilipender ces quatre garçons mais il n’en reste pas moins qu’ils seront toujours plus metal et punk que l’immense majorité de ses pourfendeurs. Se couper les cheveux et sortir Load et Reload alors qu’on est les rois du monde, même si on peut en effet discuter de la qualité de ces deux œuvres, c’était quelque chose.

De toute façon, depuis Ride The Lightning, Metallica se fait pisser dessus. Ouin ouin Fade To Black est trop pédé. Ouin Ouin, Master of Puppets est trop lent. Ouin Ouin les sales connards, ils ont fait un clip de « One », bande de vendus, de poseurs. Ouin Ouin Black Album c’est trop commercial et surproduit. Ouin Ouin ils portent du vernis à ongle et pis ils jouent même plus du metal, ces traîtres. Ouin Ouin c’est quoi cette merde avec ce son de démo ? Ouin Ouin, sur Death Magnetic  ils refont du metal pour essayer de se raccrocher à leur gloire passée, bande de sales fakes. Ouin Ouin, Hardwire il est trop pourri, j’ai bien fait de le télécharger et de pas l’acheter. Tas de veaux, vous me dégoutez.

Dans le conformisme de son anticonformisme le metalleux va rejeter en bloc cet album et poser son jugement péremptoire sans même l’avoir vraiment écouté plutôt que de se réjouir que Metallica soit toujours là et continue de se faire plaisir. Les mêmes qui vont se toucher sur Cholera Blanc, le groupe de black metal paillard saucisson vinasse, vont crier au scandale, mais tout ça, Metallica s’en branle. Surtout Lars Ulrich, « pire batteur de tous les temps » dixit le chanteur de Luciferian Worshipper qui, faute de trouver un batteur digne de son talent, joue avec une boite à rythmes. Le père Ulrich collectionne les tableaux d’artistes contemporain et vend un petit Basquiat de temps en temps, juste parce qu’il le peut. Il raconte à tout le monde qu’Oasis est le plus grand groupe du monde, juste parce qu’il le pense et qu’il n’a pas le temps de niaiser.

En plus il n’est même pas nul cet album, ce n’est pas le meilleur album de Metallica - qui serait assez con pour penser ça ? – mais il reste de bons titres comme Dream No More, Atlas Rise, Spit Out The Bones, Hardwired ou Manunkind par exemple. On a un album de metal / hard rock vaguement stoner / bluesy sur certains riffs avec un gros son et une grosse prod qui s’écoute tout à fait tranquillement, sans crier au génie mais rien que ça, c’est encore trop apparemment. Du easy metal joué par des mecs de plus de cinquante piges. Y a vraiment des champions qui pensaient que Metallica allait encore révolutionner quoi que ce soit avec cet album? Je veux dire, sortir un truc avant-gardiste repoussant les frontières du genre ? Soyons sérieux deux minutes, s’il vous plaît. Quand je vois comment cela semble une torture sans fin pour Slayer que de jouer sur scène, regarder Metallica s’amuser dans des stades est un bonheur infini. Voir des quinquagénaires millionnaires prendre autant de plaisir à faire encore cette musique après tout ce qu’ils ont traversé me donne foi dans le metal et, rien que pour ça, Metallica est le plus grand groupe de metal de l’histoire, noraj.

Alors, finalement, qui est le plus con ? Celui qui balance humblement la tête sur ce nouveau Metallica ou celui qui attend de Metallica qu’il fasse du Ulcerate ou du Deathspell Omega ?

Du même auteur