Les bons memes français : qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ?

Les bons memes français : qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ?

Les memes ont dépassé le simple cadre de la blague numérique pour devenir un outil de langage repris par tous les médias mainstream (Le Monde, Libération, Slate...). Même Le Figaro en fait des articles. Ils sont donc devenus, au fil de leur partage massif sur les réseaux sociaux, des éléments de la culture populaire venant d'Internet au même titre que les smileys ou les GIF. Pourtant, si ces deux derniers ont totalement intégré notre quotidien, les memes restent encore très liés aux Internets, au point que les générations hermétiques à l'ADSL peinent encore à saisir le sens de tout ceci - pour peu qu'il y en ait un.
 

Commençons donc par le commencement : un meme, c'est quoi ?


Voici un extrait de la définition de Wikipedia :
 

Un meme Internet est un élément ou un phénomène repris et décliné en masse sur Internet.

 

L’élément humoristique est un facteur très important pour les memes. Une communication décalée par rapport à un contexte en combinaison avec des images est bien souvent la base des memes sur Internet.

 


Exemple de mème partagé sur Winning, l'autre page Facebook de Fier Panda


Les memes sont-ils pour autant uniquement dédiés au LOL ou peuvent-ils sortir de la drôlerie de façade pour exprimer des idées ?


Je suis allé questionner sur le sujet l'un des administrateurs de la page Facebook Anarchipster, une page dédiée aux memes et informations anarchistes.

Salut Philippe, fais-tu passer un message derrière tes memes ?

Oui, complètement et c’est avec cette volonté que nous nous sommes fait chier pendant quatre ans à foirer notre scolarité pour cette page. Notre but principal n’a jamais été de faire du meme pour faire du meme, non, ça on s’en fout en fait. Nous adorons les memes mais la vraie raison est bien de parler d’anarchisme. Remettre nos penseurs préférés (Bakounine, Voltairine, Malatesta ou Louise Michel) au goût du jour. Parce qu’au lycée, bouffer du Pierre Mendès France, De Gaulle et autres politicards mous du bulbe, non merci.

Donc, oui, nous faisons passer un message derrière nos memes mais il faut bien sûr chercher plus loin que la simple image drôle. Lorsque nous faisons un meme sur Elisée Reclus, l'idée est d'inciter à lire et se documenter sur ce type.

Penses-tu donc que les memes peuvent être aussi des armes politiques ?

Avec l’histoire de Pepe The Frog figure de l’alt-right, on peut dire que oui car le but d’un meme politique est de faire réagir, de déclencher une réaction, soit d’adhésion soit de rejet. D’ordinaire Internet absorbe le réel pour le refaçonner, notre objectif est d’entreprendre le chemin inverse : intégrer Internet à la réalité.
 

Dans vos memes vous utilisez énormément les hashtags : est-ce un élément aussi important que le meme ?

Encore aujourd’hui nos skills en photomontage restent très limités. Alors, pour se rattraper, nous mettons l’accent sur les hashtags et c’est devenu notre marque de fabrique. Quand nous n'en mettons pas, les abonnés le font d’eux-mêmes dans les commentaires, souvent mieux que nous d'ailleurs. 

Slobodan Praljak, condamné pour crimes de guerre, se suicide en direct à l'issue du jugement le déclarant coupable. Il devient dans la foulée un meme. Quel est ton ressenti là-dessus ?

C’est toujours très plaisant de voir ce genre de personne mourir de façon aussi pathétique. Le gars est plus romantique qu’un anarchiste de quatorze ans. Pour nous c’est du pain béni, les vieilles pourritures ne comprennent pas encore que notre génération est cynique. Faites le truc le plus dramatique au monde devant un objectif, vous trouverez toujours un champion pour le détourner et en rire. Dans le même genre, la vidéo qui nous donne des montées d’endorphine est celle d'un vieux nazi ukrainien mourant d’une crise cardiaque pendant son discours.
 

Si les memes permettent de diffuser des idées, peuvent-ils aussi être censurés ?


Voici ce qu'en pense l'un des administrateurs de Neurchi, une page Facebook dédiée aux memes dont les productions sont régulièrement supprimées par la bande à Mark Zuckerberg.

Ta page a été bannie pendant trente jours : cela t’arrive t-il souvent ?

En fait ce n’est pas la page qui est bannie mais l’administrateur de la page qui a posté le meme incriminé. Cela arrive malheureusement de plus en plus souvent : l’audience augmentant, le nombre de personnes susceptibles de se sentir offensées par un mème est de plus en plus important. Nous prenons régulièrement des sanctions, la page est dépubliée le temps qu’on retire la publication et le posteur prend son tarif. Nous avons aussi pris une fermeture définitive du premier groupe Neurchi de Memes à cause d’une publication qui était trop hard.

Quels sont les memes que tu évites de réaliser car tu sais pertinemment qu’ils seront bannis ?

En fait tout peut conduire à un bannissement, il suffit qu’un nombre suffisant de personnes signalent la publication pour x ou y raisons et Facebook fait tomber une sanction. Ils ne prennent même pas la peine de vérifier la publication on dirait, ou même de répondre aux réclamations. Nous avions pris une dépublication de la page pour un meme “électeur type des électeurs Les Républicains”, un mème absolument pas injurieux, seulement des stéréotypes et de la moquerie relativement bon enfant, pour te dire à quel point il est facile de faire censurer des contenus sur Facebook. Nous évitons forcément les trucs trop clivants, qui visent une catégorie de personnes ou les trucs trop violents, mais là encore nous ne sommes jamais à l’abri de nous faire sanctionner pour pas grand-chose.
 


Tu mets un logo sur tes memes : n’est-ce pas contraire à la raison d’exister des memes qui est d’être reproduits et imités à l’infini ?

Nous mettons un logo parce que cela permet de voir où va le meme, c’est un peu un moyen de traçabilité plus qu’une marque de propriété. Cela fait toujours plaisir quand tu vois une création qui est reprise par une personnalité connue et que tu sais que c’est la tienne grâce au watermark. Si le mec qui le reprend est vraiment déterminé à le faire passer pour le sien, il a juste à effacer le watermark ou bien à refaire le meme de son propre chef.
 

Ok les memes peuvent être politisés et censurés mais... Qu'en est-il des memes destinés à n'être que drôles : en existe-t-il en France ?


Je me suis rapproché de l'un des administrateurs de la page Facebook Memes autoréduits du Shlaguistan libre afin d'en savoir plus.

Y-a-t-il un humour français d’Internet ou n’est-ce qu’une pâle copie de l’humour d’Internet nord-américain ?

Bien sûr qu’il y a un humour français d’internet. Les nord américains n’ont pas d’équivalent des PMU ou du verlan par exemple, à nous de savoir créer à partir des cultures qui font partie de notre quotidien. Je pense d’ailleurs à ce meme excellent qui a été partagé il y a quelques mois une pure application des codes nés sur les internets états-uniens avec le when, mais sur un aspect de ce qu’on connait ici. Je pense que quelle que soit la langue, un meme peut être mauvais en partie si les codes de base ne sont pas maitrisés.

Sur ta page tu as lancé un concours des memes français les plus gênants, tu peux en partager quelques-uns ?

Savoure :

 


Celui-là m’a vraiment surpris, il est hors catégorie. Il mélange sans aucune ironie visuels ignobles et idéologie droitarde crasseuse à peine voilée. Très fort.
 

Celui-ci bat vraiment des records. Les rage comics en français au premier degré ou la quintessence du vide.
 
 
Le deuxième sur le podium du concours. Simple et nul à chier.
 

Le gagnant du concours. Sans commentaires.

 

C’est quoi le pire : les memes de letopdelhumour.fr jetetroll.com ou les fdp du net ?

C’est vraiment trois des pires pages de normies. Je dirais que c’est un échantillon avec trois différents degrés de gêne extrême et de memes bafoués. Il y a aussi Enfance des truites dans le genre aussi, très mauvais, à pleurer.

Est-ce possible de faire un bon meme avec les Minions ?

Question parfaite. J’ai très envie de dire non mais on est parfois surpris. Défi ou rule #34...

Pour les non connaisseurs : sais-tu nous expliquer la différence entre un meme destiné aux normies et un dank meme ?

Alors oui mais il faudrait d'abord définir ce que sont les normies : un normie est une personne qui va dans le sens du courant. C'est quelqu'un qui se complait dans la norme, qui ne va jamais vouloir sortir de sa zone de confort et dont les goûts et les convictions vont souvent varier au gré de l'opinion populaire. Normie vs. dank c'est vraiment une question de culture mainstream vs. contre-culture. Ce terme existe depuis un bout de temps mais j'ai l'impression qu'il a été largement popularisé en 2008 avec l'arrivée de 9gag et compagnie. Je me souviens à l'époque quand on a vu des memes débarquer sur Facebook, ça a été le début de la fin. On voyait notre langage, utilisé jusqu'ici dans les bas-fonds d'Internet (4chan, etc.), exposé à la vue de tous sur les réseaux sociaux. Très vite des memes ont commencé à être mal traduits, mal faits ou complètement détournés de leur sens originel pour se calquer sur la culture mainstream. A mon avis c'est après cette période qu'il y a eu une levée de boucliers de la part de celles et ceux qui se nourrissaient de memes et que la notion de dank memes a été développée en opposition.

Pour protéger les memes il a fallu en compliquer la forme. Je pense que ce qui définit en grande partie les dank memes c’est qu’ils sont souvent réflexifs sur eux mêmes. Là où un meme de normie va la plupart du temps juste être un message avec un visuel pour meubler ou une récupération d’un personnage avec une légende bancale, le dank meme va souvent questionner sa propre forme. Il peut avoir plusieurs degrés d’ironie, un ou plusieurs sens cachés, des références pointues à la culture meme ou autre. L’un des exemples les plus intéressants, c’est la récupération de certains codes récurrents dans les memes de normies par les passionnés de memes, pour les extrapoler jusqu’à l’absurde. Comme l’emoji qui pleure de rire utilisé au premier degré par la plupart des normies et qui est toujours ironique dans le monde des dank memes. Aujourd’hui, si on n’est pas passionné, ça devient de plus en plus dur de suivre les sens, c’est tout un univers complexe, une culture à intégrer. Les dank memes ne parlent pas à tout le monde et c’est bien là tout le but.

Je dirais que c’est très différent d’une culture élitiste vu que celles et ceux qui font ou consomment des memes à haute dose se considèrent pour la plupart comme des ratés, des incapables, en tout cas en aucun cas comme une élite. Les memes sont d’ailleurs souvent une sublimation du manque de confiance en soi, du fait d’être rejeté, du mal-être. Dans le monde des memes il y a une sur-représentation de ce que c’est que de ne pas maîtriser les conventions sociales, de ce que c’est que d’avoir des pensées suicidaires et de l’anxiété, de ce que c’est que de ne pas savoir extérioriser, etc. Je finirais ma réponse en disant que les memes de normies sont anecdotiques quand les dank memes sont eux cathartiques.
 

 


 


 


Un meme pour les normies est-il obligatoirement mauvais ?

Oui. Parce qu’il enfonce toujours des portes ouvertes. Puis salt bae sérieux, c’était hyper nul non?

Quelles sont tes sources sûres de bons memes français ?

Français, je ne sais pas, mais francophone il y a des pages qui font un bon taff, comme Québec 嘘つきprogressiste嘘つき memes, une page que je suis depuis un bon moment. Il y a quelques memes qu’on ne saisit pas trop vu que les admins sont du Québec mais ça ne poste que du contenu original de qualité. Sinon en pages françaises j’ai envie de dire Anarchipster vu que j’aime bien mais ce sont des potes et ils m’ont fait membre du comité alors mon jugement serait biaisé. Je pense qu’une bonne source de memes français, finalement c’est certains groupes Neurchi comme Neurchi d’antimemes ou Neurchi de meta. Dedans tu as des partages réguliers de bon contenu.

C’est quoi ton meme français du moment ?

Alors j’ai adoré l’antimeme de Neurchi dernièrement, avec la bouteille Evian. Du très lourd.

Les meilleurs memes sont-ils politisés ?

Vaste sujet, mais comme tout est politique, que même le fait d’aller à Mac Donald's ou de commander un Uber par exemple constitue le choix politique de donner de l’argent à des compagnies pareilles, je dirais que les memes aussi sont évidemment traversés par des questionnements politiques. Ils sont après tout un reflet de notre société. Ajouté à ça le fait que tout est une question de contexte et que le contexte de la culture meme aujourd’hui est d’être infiltré par l’extrême droite outre-Atlantique avec l’alt-right qui s’est largement appropriée Pepe the frog ou en France avec des forums comme le 18-25 de jeuxvideo.com qui normalise le discours misogyne, sexiste, raciste, homophobe et transphobe au nom de l’humour et de la liberté d’expression.

Je pense que l’on peut difficilement omettre cette partie et qu’en tant que créateurs et créatrices de memes, on a un certain devoir moral de ne pas se complaire dans la passivité par rapport à ça. On reste finalement dans la même logique : aller à contre-courant, produire du contenu réflexif.

Si aujourd’hui le feminist bashing écervelé et l’homophobie sont à la mode, cela doit être important de nous y opposer. Cela me fait doucement rire d'observer des personnes affirmer ne pas faire de politique tout en publiant du contenu gerbant sur les migrants ou le harcèlement, toujours en plaidant l’humour pour se dédouaner.

Je finirais avec la phrase d’une amie que j’avais trouvé très juste à propos de ceux qui peuplent majoritairement le 18-25 :
 

“C’est dommage parce qu’en plus d’être racistes et misogynes, ils sont vraiment pas drôles. C’est vraiment des normies ratés.”

 

Du même auteur