Une bimbo pour la France : Atlanna va siliconer le débat démocratique

Une bimbo pour la France : Atlanna va siliconer le débat démocratique

L’année 2017 a été mouvementée pour le game politique français avec l’avènement des petits candidats tel que Manuel Valls, Jean Lassalle, le mec de l'UPR qui fait peur et l’autre gigolo qui nous l’a mis à l’envers. Rien de très sexy en vue avec ces vieux triquards politiciens ânonnant leurs bullshit aux micros des merdias jusqu’à ce que surgissent des Internets Atlanna et son programme pour la France. Malgré sa ressemblance avec le personnage de DC Comics, on est presque sûr que ce n’est pas la daronne d’Aquaman. Elle a accepté très gentiment de répondre à nos questions et ainsi d’éclairer notre petite lanterne.

Bonjour Atlanna, vous avez 24 ans, vous faites du 100 J et vous vous lancez en politique. On est toujours heureux de voir de nouveaux visages dans ce milieu, pouvez-vous nous dire ce qui vous a poussé à vous engager sur cette voie ? Quel est votre parcours ?

Bonjour Fier Panda. Je n’ai pas 24 ans mais 21 ans. Je suis ambitieuse, j’espère bien qu’à 24 ans je préparerai les présidentielles, et plus les législatives. Faire des flash boobs à l’Assemblée pendant les séances de questions au Gouvernement c’est bien, mais faire des flash boobs sur le perron de l'Élysée, c’est mieux. Vous parlez de nouveau visage, c’est gentil. Mais ce n’est pas le visage que mon parti révolutionnaire souhaite mettre en avant. Un visage, tout le monde en a un, on n’est plus sous la Révolution. Mais des seins siliconés, en revanche, c’est plus rare, et ça, ça doit cesser. Je me suis donc engagée en politique pour que la majorité des françaises, même les plus démunies, puissent se siliconer. Mon parcours est simple et totalement vide intellectuellement parlant : BAC–5 et modèle de profession.

On sent autour de vous une communication efficace et un staff qui en veut, quels sont les français et françaises que vous voulez séduire ?

Toutes les françaises de 18 à 88 ans. J’estime qu’à partir de 88 ans, une augmentation mammaire est dangereuse, même s’il est clair qu’une mamie siliconée est mieux armée, dans une maison de retraite, qu’une mamie plate, surtout en cas de chute. Dans d’autres pays, et notamment au Brésil, les seins siliconés font légion (légion étrangère, donc), alors qu’en France, on en est qu’aux balbutiements. Je souhaite donc changer les mentalités et faire en sorte qu’un bonnet I ou J soit monnaie courante. Savez-vous qu’en France, les prothèses importantes sont interdites à cause des problèmes d’assurance ? C’est scandaleux, les filles comme moi sont obligées de se faire opérer à l’étranger, et je suis contre la fuite des gros seins à l’étranger ! C’est un scandale national !

 

 
Quand on se plonge dans votre programme, on y voit que le bonnet C est toléré mais les A et B n'ont pas leur place dans votre France. Redynamiser la France cela passe aussi par des seins de qualité ?

Je dirais d’abord qu’il faut autant se plonger dans mon décolleté que dans mon programme. Mais pour revenir à la question, aujourd’hui, la plupart des fabricants de prothèses font de la qualité. Il y a même un fabricant français spécialisé en tailles XXL et je suis fière de porter leurs prothèses près du cœur. Mais aucun chirurgien français n’accepte de poser de telles tailles en France, un comble ! Donc je dirais que le problème n’est plus vraiment la qualité, mais la taille. Il faut vraiment que les françaises se dirigent vers des tailles immenses pour se rapprocher des filles qu’on voit dans les mangas ou les jeux vidéos !

Pour les hommes on voit bien avec l'IPK, l'impôt sur les petites kékettes, que la lutte ne s'arrête pas aux petits seins. Qu'est-ce que la gent masculine va devoir remettre en question sous votre mandat ?

Petite rectification : c’est un Impôt sur les Petits Kikis ! Le terme « kékettes » est vulgaire et galvaudé, pour moi. Alors que « Kikis » c’est élégant et ça rime avec kiwis. En fait, je compte tout d’abord mettre en place un Impôt sur les Petites Poitrines (IPP) pour le million d’augmentations mammaires que je compte financer chaque année. Mais au fur et à mesure que les femmes se feront siliconer, l’IPP ne permettra plus de financer cette mesure. Et je ne veux pas tomber dans les travers de mes confrères politiciens en faisant des promesses sans savoir quelles seront les sources de financement. C’est donc l’IPK qui prendra progressivement la relève, et là, la source de financement devrait être inépuisable. Que les hommes ne touchent à rien, surtout, nous avons besoin d’argent !

Mimie Mathy, Nabilla, Jean-Luc Lahaye, Nadine Morano ou Matthieu Delormeau. Vos références sont de véritables phares pour les français dans la tourmente, saurez-vous être notre bouée de sauvetage dans ces temps difficiles ?

Oui, je m’y engage, je serai une bouée de silicone et je ne coulerai jamais. Et effectivement, Nabilla est la meilleure pour occuper le ministère de la Culture, surtout depuis qu’elle a obtenu son brevet des Collèges. Mais l’expérience est aussi fondamentale, c’est pour ça que j’ai pensé à Jean-Luc Lahaye pour prendre une double responsabilité : être à la fois Ministre de l’Education nationale et Garde des Seins, du jamais vu sous la Vème République ! Quant à Nadine Morano, Mimie Mathy et Matthieu Delormeau, je pense que ces femmes doivent être les premières à se siliconer pour me soutenir ! Elles seront l’étendard d’une France aux seins XXL !

Aux écologistes indéci-e-s qui s'inquiéteraient de l'aspect siliconé de votre candidature, vous répondez quoi ?

Il y a presque 30 ans, je ne sais plus quel philosophe nantais disait « Le plastique c’est fantastique » [NDLR Elmer Food Beat]. Et bien je dirais qu’aujourd’hui, le dicton doit être « Le silicone c’est fantastique ». Je me rapprocherai donc des écologistes pour savoir où l’on peut enterrer les prothèses usagées, mais ce sera sans doute quelque part dans les Hauts-de-France, là où les bimbos ne vont jamais. Par contre, niveau écologie, je lutterai à tétons rompus contre les abrutis fanatiques des corridas et contre mes confrères inconscients et tout aussi abrutis qui les autorisent. La cause animale est l’une de mes priorités.

La France future Silicon Valley de l'Europe, vous demandez un investissement colossal pour remettre le pays sur les rails. Un si grand investissement parce que notre territoire est rempli de personnes laides ?

Pas du tout ! La France n’est pas remplie de personnes laides mais de personnes plates ! Sauf dans les Hauts-de-France, où les personnes peuvent aussi être laides. L’investissement pour financer chaque année un million d’augmentations mammaires est de 10 milliards d’euros. C’est rien par rapport à ce qu’on devrait investir en cas d’invasion zombie !

 

 
Vous aimez les petits chiens ? Vous en avez un ? 

J’adore les chihuahuas et les petits pékinois ! J’adore les animaux et je déteste les voir souffrir. Dommage que nos politiques se fichent royalement de la cause animale. La preuve, tout le monde s’en prend à Nadine Morano.

La traditionnelle question que les médias doivent vous poser, êtes-vous célibataire ? Est-ce que l'un d'entre nous parmi les lecteurs de Fier Panda a la moindre chance ?

Je me suis mariée l’année dernière à Las Vegas. Un mariage hollywoodien. J’ai donc trouvé mon prince charmant. Mais si plus de françaises se font siliconer, vos lecteurs devraient s’y retrouver. Et il y a toujours Nadine Morano.

Qu'est-ce que vous dites à tous ces jeunes qui aimeraient s'engager auprès de vous ?

Engagez-vous en politique, mobilisez-vous ! Mesdemoiselles et mesdames, réclamez une méga augmentation mammaire à Noël ou lors de votre prochain anniversaire ! N’hésitez pas à aller dans la démesure ! Et vous, Messieurs, la meilleure façon de faire progresser la cause de Fleuris Nichons est de convaincre les femmes que vous côtoyez (mère, grand-mère, postière, pharmacienne, institutrice, religieuse, etc ) de franchir le pas !

Un dernier mot pour la fin ?

Il faut être honnête, tout le monde aime les grosses poitrines. Et pourtant, aucun politique n’en parle jamais ! C’est juste incompréhensible ! Alors soutenez-moi et rejoignez-moi sur les réseaux sociaux. Comme je l’explique dans mon programme, je n’ai pas de soutiens politiques mais des soutiens-gorge apolitiques, c’est encore mieux. Alors tous vos messages d’encouragement et d’amour seront accueillis par une pléiade de bisous virtuels. Et si vous votez pour moi, n’hésitez pas à prendre un selfie avec le bulletin de vote Atlanna, je le publierai sur mes réseaux sociaux et je ferai à chaque fois un méga plongeon topless dans ma piscine !

www.instagram.com/atlanna1
www.facebook.com/Atlanna1

 

Du même auteur